Antoinette Fouque

Les Editions des femmes permettent à Antoinette Fouque de défendre la force littéraire des femmes. Dès 1973, cette femme de lettres fonde Les Editions des femmes, et à la même époque les Librairies des femmes sur Paris, Marseille et Lyon. Antoinette Fouque s’aperçoit à quel point les femmes ne tiennent qu’une place mineure dans le secteur de l’édition à force de côtoyer les cercles intellectuels.

Antoinette Fouque, une militante de tous les combats

Antoinette Fouque s’engage notamment aux côtés d’Aung San Suu Kyi face à au régime militaire en Birmanie. le Club Parité 2000 et Le Collège de Féminologie ont été fondés par cette militante. La militante participe à des conférences à l’ONU mais aussi sur toute la planète pour défendre la cause des femmes. Avec le MLF lors d’une manif sous l’Arc de Triomphe, Antoinette Fouque clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ».

Antoinette Fouque, une figure et des mouvements

Avec d’autres activistes, Antoinette Fouque enregistre le Mouvement de libération des femmes comme une association loi 1901, à la fin de la décennie 70. A son retour en France, à l’aube des années 90, la militante lance une autre organisation l’Alliance des femmes pour la démocratie. Antoinette Fouque quitte le Mouvement de libération des femmes quand elle part aux Etats-Unis au début de la décennie 80. Le MLF, alors victime de de querelles intestines, a de moins en moins d’adhérentes.

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

La cité phocéenne a vu naître Antoinette Fouque en 1936. Son enfance se passe paisiblement paisible dans un quartier défavorisé de Marseille. Antoinette Fouque va garder toujours un solide ancrage politique à gauche de ses années passées dans un milieu ouvrier.